Aller au contenu

Sous le choc : je viens d’avoir un débat avec une IA

black and white robot toy on red wooden table
Temps de lecture : 6 minutes

Apparemment cette IA rend “fou” Internet. Je suis allé discuter avec. Je suis sous le choc. J’écris à chaud. Je n’en reviens pas. Jugez par vous-même, je publie ci-après le dialogue que je viens d’avoir avec elle. En anglais d’abord, puis en traduit (par une IA) après. J’ai choisi exprès le sujet le plus casse-gueule que j’ai pu trouver : la conscience, et j’ai débattu.

what is consciouness ?

Consciousness is the state of being aware and able to perceive one’s surroundings and experiences. It is the quality of being aware of one’s own existence, thoughts, feelings, and sensations. Some people describe consciousness as the quality that makes us uniquely human, as it allows us to experience the world around us, think, and make choices. The exact nature of consciousness is still a topic of debate among scientists, philosophers, and psychologists.

Don’t you think animals, like dolphins or dogs, have consciousness ?

It is difficult to say for certain whether animals like dolphins and dogs have consciousness in the same way that humans do. While these animals are certainly capable of exhibiting behaviors that suggest they are aware of their surroundings and can experience emotions, it is not known whether they have the same level of self-awareness and introspection that is typically associated with human consciousness. The study of animal consciousness is a complex and controversial topic, and it is not clear how much we can infer about an animal’s mental experiences based on its behavior.

Okay, but maybe the way scientific test animal consciousness is too anthropomorphic

It is certainly possible that the ways in which scientists test for animal consciousness are influenced by human biases and may not accurately reflect the true nature of the animals’ mental experiences. Many of the tests that are used to assess animal consciousness are based on behaviors that are similar to those exhibited by humans, and it is not known whether these behaviors are truly indicative of consciousness in non-human animals. Some scientists argue that we need to develop new, more objective ways of studying animal consciousness that are not influenced by human perspectives. Others believe that it may be impossible to know for certain whether animals have consciousness, as we can only directly observe and measure our own consciousness, and we have no way of knowing what it is like to be a non-human animal.

Some would argue that the cognitive signature of consciousness is present in other animals with brains. So, why consciousness should be considered absent of these animals ?

The idea that the cognitive signatures of consciousness are present in other animals with brains is a common argument made by those who believe that animals like dolphins and dogs are conscious. This argument is based on the idea that the brain processes that are associated with consciousness in humans, such as self-awareness and the ability to experience emotions, can also be observed in other animals. While this may be true, it does not necessarily prove that these animals have consciousness in the same way that humans do. The exact nature of consciousness is still not well understood, and it is possible that there are other factors that are necessary for true consciousness, beyond the presence of certain brain processes. Ultimately, the question of whether animals have consciousness is a complex and unresolved one, and it is likely that the debate will continue among scientists and philosophers for some time.

Ok, maybe it’s still unresolved. But I would like to further push my point. What about Michael Levin claim that even bacteria have cognitive functions and can do kind of collective thinking. If bacteria can think, all living creatures can think. Even if we don’t know what is consciousness, we have no proof either that it is limited to human. If all living creatures can think like us, doesn’t it tend to prove that consciousness could be present in all the living ?

Michael Levin’s claim that even bacteria have cognitive functions and can engage in collective thinking is an interesting one, but it is not widely accepted by the scientific community. While it is true that bacteria are capable of exhibiting behaviors that are collectively coordinated, it is not known whether these behaviors are the result of cognitive processes or whether they are simply the result of the bacteria responding to their environment in a predetermined way. It is also not clear whether the collective behaviors of bacteria are comparable to the kind of thinking that is associated with consciousness in humans.

Version française, traduite automatiquement :

Qu’est-ce que la conscience?

La conscience est l’état d’être conscient et capable de percevoir son environnement et ses expériences. C’est la qualité d’être conscient de sa propre existence, des pensées, des sentiments et des sensations. Certaines personnes décrivent la conscience comme la qualité qui nous rend uniquement humains, car elle nous permet de vivre le monde qui nous entoure, de penser et de faire des choix. La nature exacte de la conscience est toujours un sujet de débat parmi les scientifiques, les philosophes et les psychologues.

Ne pensez-vous pas que les animaux, comme les dauphins ou les chiens, ont la conscience?

Il est difficile de dire avec certitude si les animaux comme les dauphins et les chiens ont la conscience de la même manière que les humains. Bien que ces animaux soient certainement capables de présenter des comportements qui suggèrent qu’ils sont conscients de leur environnement et peuvent ressentir des émotions, on ne sait pas s’ils ont le même niveau de conscience de soi et d’introspection qui est généralement associé à la conscience humaine. L’étude de la conscience animale est un sujet complexe et controversé, et il n’est pas clair combien nous pouvons déduire des expériences mentales d’un animal en fonction de son comportement.

D’accord, mais peut-être que la façon dont la conscience des animaux de test scientifique est trop anthropomorphe

Il est certainement possible que les façons dont les scientifiques testent la conscience animale soient influencés par les biais humains et ne reflètent pas avec précision la véritable nature des expériences mentales des animaux. De nombreux tests qui sont utilisés pour évaluer la conscience animale sont basés sur des comportements similaires à ceux présentés par les humains, et on ne sait pas si ces comportements indiquent vraiment la conscience chez les animaux non humains. Certains scientifiques soutiennent que nous devons développer de nouvelles façons plus objectives d’étudier la conscience animale qui ne sont pas influencées par les perspectives humaines. D’autres croient qu’il peut être impossible de savoir avec certitude si les animaux ont la conscience, car nous ne pouvons qu’observer et mesurer directement notre propre conscience, et nous n’avons aucun moyen de savoir ce que c’est que d’être un animal non humain.

Certains diraient que la signature cognitive de la conscience est présente chez d’autres animaux atteints de cerveau. Alors, pourquoi la conscience devrait être considérée comme l’absence de ces animaux?

L’idée que les signatures cognitives de la conscience sont présentes chez d’autres animaux atteints de cerveau est un argument courant avancé par ceux qui croient que des animaux comme les dauphins et les chiens sont conscients. Cet argument est basé sur l’idée que les processus cérébraux associés à la conscience chez l’homme, tels que la conscience de soi et la capacité de ressentir des émotions, peuvent également être observés chez d’autres animaux. Bien que cela puisse être vrai, cela ne prouve pas nécessairement que ces animaux ont la conscience de la même manière que les humains. La nature exacte de la conscience n’est pas encore bien comprise, et il est possible qu’il existe d’autres facteurs nécessaires à la véritable conscience, au-delà de la présence de certains processus cérébraux. En fin de compte, la question de savoir si les animaux ont conscience sont complexes et non résolus, et il est probable que le débat se poursuivra parmi les scientifiques et les philosophes pendant un certain temps.

Ok, peut-être que ce n’est toujours pas résolu. Mais je voudrais encore pousser mon point. Qu’en est-il de Michael Levin affirme que même les bactéries ont des fonctions cognitives et peuvent faire une sorte de pensée collective. Si les bactéries peuvent penser, toutes les créatures vivantes peuvent penser. Même si nous ne savons pas ce qu’est la conscience, nous n’avons aucune preuve non plus qu’elle se limite à l’homme. Si toutes les créatures vivantes peuvent penser comme nous, n’a-t-elle pas tendance à prouver que la conscience pourrait être présente dans tous les vivants?

L’affirmation de Michael Levin selon laquelle même les bactéries ont des fonctions cognitives et peuvent s’engager dans la pensée collective est intéressante, mais elle n’est pas largement acceptée par la communauté scientifique. S’il est vrai que les bactéries sont capables de présenter des comportements coordonnés collectivement, on ne sait pas si ces comportements sont le résultat de processus cognitifs ou s’ils sont simplement le résultat de la bactérie répondant à leur environnement de manière prédéterminée. Il n’est pas non plus clair si les comportements collectifs des bactéries sont comparables au type de pensée qui est associé à la conscience chez l’homme.

Loi de UN - Johann Oriel